RSS
RSS


Dans l'ombre, un ennemi issu du passé prépare son retour imminent. Serez-vous de ceux qui le combattront ou bien de ceux qui l'aideront ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: ÉTATS-UNIS :: New-York :: Manhattan :: Manoir des Avengers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Test Nocturne [PV Janet]

avatar
Messages : 26
Avengers
Lun 9 Oct - 0:03


Il doit être quoi maintenant... Trois heures du matin ? Peut-être plus, peut être moins, encore une nuit d'insomnie que je tente de faire passer plus vite en bricolant et buvant en écoutant un peu de Queen dans ma chambre à jouet comme je l'aime bien l'appeler. Une partie du Manoir des Vengeurs où je bidouille mes trucs et ou je fais mes projets.

Ce soir, c'est le grand soir ! Je mets enfin au point l'armure auto-propulsée et pour la commander, je suis en train de m'implanter des capteurs électromagnétiques un peu partout dans les bras pour commander l'armure. Le problème, c'est qu'avec l'alcool dans le sang et le fait que j'y vais comme un singe tenant une kalachnikov, je me retrouve avec du sang sur les bras comme un malpropre.

Jarvis est toujours là également pour me porter conseille et appliquer mes ordres si besoin ou cas ou l'armure pose problème. Le dernier implant étant mis en place, je jette le pistolet qui servait à introduire ces saloperies dans mes bras avant de me mettre au centre de la pièce.

Des morceaux de l'armure traîné un peu dans les quatre coins de la pièce pour voir comment ça pourrait s'assembler ainsi, levant les bras, je lance l'enregistrement audio et vidéo :

- Test de l'armure auto-propulsée, première prise. Ok Jarvis, tu peux envoyer !


Je bouge donc mes bras en direction des morceaux, tentant de les faire bouger avant de tapoter les bouts de métal sous ma peau puis recommencer. Miracle, la pièce d'armure correspondant à la main gauche se propulse vers moi pour se mettre sur cette dernière.

- Ha ha ! Vas-y Jarvis, tu peux envoyer le reste !

Soudain, ça devient très vite le bordel, les morceaux d'armures arrivent comme des balles de tous les recoins au point que quelques parties s'en dans les vitrines des autres armures qui brises les vitres avant de revenir, bien sur moi, sous l'inertie de l'arrivée des morceaux je me fais balader comme un vulgaire ballon de basket. Gueulant à chaque fois qu'une armure s'assembler :

- STOP JARVIS ! STOP !

Ventre à terre, l'armure mise à moitié, je soupire avant de me relever :

- J'espère que vous n'avez rien Monsieur...

- Je suis OK, mais on va réduire un peu la vitesse de propulsion, je n'ai pas envie de me retrouver avec les castagnettes broyées par accident également. Donc mollo Jarvis sur le prochain test.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 95
Localisation : New York
Avengers
Ven 20 Oct - 22:34
Anthony E. Stark et Janet Van Dyne
Test nocturne


J’étais dans le lit conjugal. Dans notre chambre. À Pym et moi. Qui n’est pas le labo de mon mari, mais mystérieusement, le labo de mon mari se trouve être sa nouvelle chambre. Et j’ai froid, puis je me sens seule. Pour une fois, que j’avais envie qu’il soit là et que bah on fasse l’amour. Je suis sûr que pour le moment Jarvis a plus de sexualité que moi. Et oui, je sais, Jarvis est une intelligence artificielle, il a certainement plus de chances de voir ces circuits pénétrer par mon mari que moi. Je prends finalement le coussin de Hank, pour le balancer au travers de la chambre avant de crier de rage.

Je me lève du lit, enfile un peignoir avant de me balader dans les couloirs du manoir que Tony avait si gentillement laissé à notre bon vouloir, pour nous loger en tant qu’Avengers.  En fait, je déambulais dans le manoir telle une âme en peine. En gros je me faisais royalement chier, mais une dame ne dit jamais cela.  Je décidais d’aller au labo d’Hank, essayer de le convaincre de se venir se coucher…  Mais comment dire… Il n’était même pas là en fait… Donc bon, je ne sais même pas où se trouve mon mari au beau milieu de la nuit, et je sais qu’il est trop intelligent que pour me tromper. Il me sait trop perspicace que pour le faire.

A force de réflexions intenses et puissantes, mes pas me guidèrent vers les portes de l’atelier de Tony. D’où sortait plein de cris et de bruits bizarres.  Je roulais déjà des yeux. Qu’est-ce qu’il pouvait bien encore faire au beau milieu de la nuit. J’ouvre la porte avant de voir Tony subir une attaque de son armure ? Ah nan, un test en fait.

Alors, on joue ? T’as rien d’autres à faire ? Genre dormir par exemple. Tu ne saurais pas où se trouve Pym. J’aurais deux poings à lui donner. Fis-je en m’avançant vers, rapprochant les pants de mon peignoir en satin bordeaux.  Je tenais à cacher les sous-vêtements en dentelle faites artisanalement que j’avais fait spécialement sur mesure pour avoir une nuit avec Hank, mais bon vu qu’il disparait toujours.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Avengers
Dim 22 Oct - 15:28


Tapotant un peu la poussière que je venais d'amasser dans ma chute, je remarque que je ne suis pas seul en définitif dans mon atelier. Janet ? En une tenue... Bien trop allumeuse pour que ce soit juste pour le plaisir. J'ai l'impression qu'elle avait une idée en tête ce soir et que Pym ne soit pas au rendez-vous.

- Je n'ai pas sommeil, donc je bricole, tu devrais le savoir à force non ? Je tente de mettre au point ma première armure auto-propulsée et pilotable à distance. Ça... Se passe plutôt bien pour le moment, juste un problème de puissance de propulsion.

Rangeant un peu le bordel que l'armure avait foutu, je prends mon verre de whisky avant de boire un peu, évidemment que j'avais que ça à faire... Mes problèmes d'insomnie ne sont pas inconnus à ceux qui habitent le manoir. Mais bon, visiblement, madame est là pour son mari et elle voulait une réponse. Posant mon verre après l'avoir vidé, je la regarde dans les yeux :

- Hank ? Aucune idée d'où il peut-être. JARVIS ?

- Je ne détecte aucune présence de Monsieur Pym dans le manoir Monsieur.

- Bon, on dirait que tout ces beau effort vont être réduit à néant. Va falloir se contenter de ses jouets, Janet.


Évidemment, je rigolais, mais j'ai une fâcheuse tendance à lui envoyer des piques et elle me le rends bien. Prenant un chiffon pour m'essuyer un peu le sang et les bras, je jette ce dernier à côté du pistolet injecteur taché également de mon liquide rouge avant de retourne au centre pour faire un nouveau test :

- Je te conseille de sortir si tu ne veux pas subir un potentiel dégât latéral, mais normalement mes calculs sont bon donc tu devrais rien avoir de potentiellement dangereux qui t'arrive dans le crâne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 95
Localisation : New York
Avengers
Lun 13 Nov - 20:50
Anthony E. Stark et Janet Van Dyne
Test nocturne


Je roulais des yeux, je savais qu’il passait plus de temps à travailler sur des nouveaux projets qu’à prendre soin de sa santé, qu’elle soit mentale ou physique, d’ailleurs. J’écoutais attentivement son propos avant de m’approcher de lui. Posant rapidement ma main sur son épaule.

Même si je n’ai pas de diplôme en ingénierie, ou en autre chose en lien avec les sciences, tu sais que je peux aider… Je suis styliste, et je conçois mes propres costumes de The Wasp… Même si je suis une bouse, je peux surement éclairer légèrement ta lanterne. N’oublie juste pas que parfois le plus important n’est pas la destination, mais le chemin à faire. Fis-je en soupirant légèrement.

J’écoutais brièvement la suite, Jarvis indiquait que Pym n’était pas dans le manoir. Et je lâchais une énorme expiration par le nez. Je souris à la pique de Tony, il a toujours l’art de sortir la phrase pour soit me faire rire, soit m’énerver encore plus, soit un mélange des deux, et là j’avoue que c’est un mélange des deux avec un penchant pour le rire.

Tu sais Tony, je voulais avoir un moment avec mon époux, mais bon, je savais très bien que je n’aurais rien. Mais il vaut mieux penser positif, et le positif arrive. Aussi pourquoi tu n’intègres pas directement les détecteurs de l’armure dans une sous-armure en tissus ? Genre un tissé ou non-tissés de fibres pouvant être détectées par ton armure ? Permettant ainsi de calculer en interne, le moment F où ton armure doit freiner avant de se coller à toi ? Comme une peau entre toi et ton armure. Fis-je à nouveau en m’asseyant sur un siège en croisant les jambes.

Je cache mon visage en le voyant faire, il est drôle, plus ou moins à chaque fois avec plus ou moins une intensité qui peut me toucher ou non. En gros, soit il me fait chier, ou soit je le supporte. Je fais confiance à Tony, réellement, c’est juste que parfois je me dis qu’une claque dans son enfance ne lui aurait pas fait de mal… Voir même un câlin, car caliner ou punir c’est toujours un signe d’amour.

Nan, je vais rester. JARVIS, si jamais tu as le temps, tu peux laisser un message à Pym. Que s’il ose revenir, il va se prendre un poing, une gifle et un dard dans le nez. Bon aller Tony, montre-moi, je vais prendre des notes de ton génie à l’œuvre. Fis-je souriante, clairement sous-entendu que j’allais me foutre de lui, si ça plantait encore.



Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Still Believe in Heroes :: ÉTATS-UNIS :: New-York :: Manhattan :: Manoir des Avengers-
Sauter vers: