RSS
RSS


Dans l'ombre, un ennemi issu du passé prépare son retour imminent. Serez-vous de ceux qui le combattront ou bien de ceux qui l'aideront ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: ÉTATS-UNIS :: États de l'Ouest Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Los Angeles] Under a huntress moon - Colossus

avatar
Messages : 38
S.H.I.E.L.D.
Voir le profil de l'utilisateur




Natasha Romanov
S.H.I.E.L.D.
Jeu 4 Jan - 22:18
Elle aurait dû rester au lit ce matin, elle aurait vraiment dû rester au lit, roulée en boule dans sa couette douce et moelleuse, le visage enfoui dans les oreiller, n'en sortir que pour aller faire du thé et allumer la télé. Elle aurait regardé des séries débiles, refait sa manucure, lu des fanfictions un peu chaudes sur Steve et Thor, aurait fait des screens et les aurait envoyés à Roger en imaginant sa tête, en découvrant l'imagination débordante de ses "fans" (et aurait bien ri en ouvrant Snapchat avec la réaction de Steve) Et puis elle aurait un peu skypé avec Clinton en se gavant de pizza. Il lui aurait prouvé que son Chacha Bleu de Russie chéri d'amour était toujours en vie.
Mais non. Aujourd'hui, c'était mission d'infiltration à Los Angeles, au sein de la mafia russe pour mettre hors d'état de nuire notre cher ami Omega Red. Cet ancien du programme Black widow et maintenant à la botte d'Hydra avait des comptes à rendre à beaucoup de monde, et Natasha faisait partie du haut de la liste. Tout s'était passé comme prévu: elle avait réussi à gagner leur confiance, avait fait son petit trou, tranquillement. Seulement, tout ne se passait pas comme on le voulait, non, non, non, non, non, non... mais on y reviendra plus tard...

__________________

Natasha se trouvait dans le restaurant qui servait de planque à nos amis de la mafia, elle observait un livre de comptes, et dessinait, entre deux notes des petits moutons stylisés sur la serviette en papier qui accompagnait son cappuccino. Le blanchiment d'argent était fait avec habilité, et il fallait véritablement de hautes compétences en espionnage pour y retrouver les traces de l'argent sale qui alimentait les comptes du restaurant via divers fournisseurs.

Son travail était de rassembler des preuves aussi discrètement que possible avant de s'occuper du cas d'Omega Red. Hydra était camouflée par des entreprises fictives, mais ses représentants, eux, étaient assez intelligents pour utiliser des noms d'emprunts, mais assez stupides pour faire référence à des noms de code connus. Elle joua avec la fonction photo de ses lunettes SHIELD for Gucci en faisant semblant de replacer une mèche de cheveux.

Autour d'elle des petites frappes commençaient à s'activer: visiblement, Omera red, qui n'avait pas montré le bout de son nez tout moche depuis son arrivée ne tarderait pas à rentrer au bercail. Il était occupé à régler des "affaires à l'extérieur". Tant mieux. La dernière fois que Natasha l'avait vu, elle devait avoir une douzaine d'années. Elle avait bien changé en devenant une femme, et il devait pas se souvenir de cette gosse, la fille d' Ivan Petrovitch, cependant, elle restait reconnaissable.

Quelques heures plus tard, Natasha avait terminé de traiter les livres de compte, de dessiner ses moutons (maintenant accompagnés de petits renards), de boire son litre de café, et Omera Red était attablé, au milieu des clients du service du soir, avec son bras droit, parlant des affaires du mois, de la "nouvelle", de ses aptitudes. D'où elle sortait, qui l'avait recommandée, tout ça...
Elle écoutait d'une oreille distraite en regardant par la fenêtre. Un homme plutôt grand regardait le restaurant, cependant, il ne ressemblait pas à un client potentiel: il regardait le restaurant depuis le trottoir d'en face. Elle ne l'avait jamais vu au SHIELD, et elle était certaine que Fury ne lui enverrait pas quelqu'un de nouveau pour l'extraire de là. Elle fronça les sourcils, la main sur la crosse de son arme alors qu'il traversait la rue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 125
X-Men
Lun 8 Jan - 17:06
Peter, une lettre pour toi!

Le russe leva les yeux de son bol de café noir, jetant un oeil à Kurt qui était revenu du courrier. Piotr n'avait pas l'habitude de recevoir du courrier. Parfois une lettre d'un amateur d'art lui parvenait, mais c'était rare. Et il ne recevait que très rarement des lettres de fan -Malicia et Psylocke elles en recevaient énormément, souvent avec des demandes en mariage. C'était paradoxal, d'ailleurs, que ces fans pouvaient un jour envoyer une lettre pour féliciter les X-Men, et dans la foulée signer une pétition pour réclamer la mise en détention préventive de tous les Mutants.

Avec curiosité, il se leva pour récupérer la lettre que lui tendait l'allemand à fourrure qui était suspendu au lustre de la cuisine. Il le remercia, et regarda la lettre avant de froncer les sourcils. Une lettre livrée par avion, provenant de Russie. La dernière lettre qu'il avait reçu de Russie était une lettre du gouvernement russe qui le convoquait. Sans doute pour un "service volontaire", il avait ignorait la lettre et les deux relances. Mais celle ci était une lettre manuscrite, provenant de Sibérie.

Chassant les souvenirs d'enfances qui commençaient à monter en lui, il ouvrit la lettre et découvrit avec stupeur qu'elle venait de Vladimir, un de ses amis d'enfance du Kolkhoze. La lettre, écrite en russe d'une main peu assurée, était un appel à l'aide.
Au début, il eut le réflexe de froisser la lettre. Comment osait-il lui demander de l'aide alors qu'il lui avait tourné le dos, comme tous les autres de son pays, le qualifiant de traître?!
Puis ses épaules s'affaissèrent et il souffla longuement, défroissant la lettre pour la lire.
La jeune soeur de Vladimir, Anna, avait disparu. Piotr n'avait que de vague souvenir de la fillette, qui avait l'âge d'Illyana, quelques années de plus juste. Difficile de dire. Une petite poupée blonde, comme la soeur du Colosse d'acier. D'après Vladimir, elle était partie s'installer à Novgorod pour ses études. Elle donnait régulièrement des nouvelles, et d'un coup, plus rien. Son ancien meilleur ami était partit à sa recherche, et d'après ses dires, aurait découvert qu'elle aurait été kidnappée par un réseau de traite d'êtres humains. Elle ne serait pas la seule dans son école à en avoir été victime, mais le conseil d'administration et la police étaient de mèche avec la mafia responsable.
Il le suppliait maintenant d'essayer de l'aider à sauver sa soeur, qui serait en route pour les USA.
Piotr avait changé de visage, et même de couleur, à plusieurs reprises dans sa lecture. D'abord dubitatif, puis inquiet, puis choqué, paniqué, douteux, ... Toutes les expressions passaient sur son visage alors qu'il cherchait à savoir quel était le degré de vérité et d'urgence dans l'histoire racontée. La jeune fille pourrait très bien avoir fuit sa famille. Mais si ce n'était pas le cas? Il s'imagina, à la place de Vladimir, Illyana disparue...

Il soupira, et quitta la cuisine, d'un pas décidé, sous le regard interloqué de Kurt et de Warren qui l'avaient regardé changer d'expression toutes les 3 secondes sans prononcer un mot pendant plus de cinq minutes.

_______________________

Plusieurs heures après, Piotr, vêtu d'un jean bleu sombre, d'un tshirt noir avec un blouson de la même couleur,  payait un taxi, qui l'avait laissé non loin d'un restaurant. Le russe s'était servit d'un des élèves de l'institut, Doug Ramsey, un génie de l'informatique -et des langues- pour faire quelques recherches. En Russie, l'avis de recherche de la soeur de Vlad avait bien été émit, en même temps que celui d'autres jeunes filles, à Novgorod. Aucun vol ni bateau pour les états unis n'avait comme passager la jeune fille -ni pour quelque endroit dans le monde. La piste de la mafia devenant plus crédible, Piotr avait décidé d'aller leur poser la question directement.

Grâce à l'adresse fournie par Doug, il était parti pour L.A., annonçant au Professeur Xavier qu'il prenait quelques jours de congé. Il avait refusé l'aide de Logan, estimant que c'était une histoire personnelle. Les X-Men n'avaient pas à s'occuper d'affaires privées.

Après une légère hésitation, il entra dans le bar. Il n'y avait quasiment que des mafieux russes, de ce qu'il pouvait voir. Sans accorder d'intérêt aux regards noirs que ceux ci adressaient à "l'intru" qu'était ce grand costaud -personne ou presque ne connaissait le visage de Colossus sous forme de "chair", il s'approcha du barman, et lui dit, en russe, avec un sourire poli.


Bonjour. Je cherche la personne responsable du trafic d'esclave.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
S.H.I.E.L.D.
Voir le profil de l'utilisateur




Natasha Romanov
S.H.I.E.L.D.
Dim 21 Jan - 15:03
Un silence de mort s'abat sur le restaurent. Natasha n'ose pas bouger d'un nanomètre. Mais c'est qui ce type? On aurait dit le début d'une blague de merde "Un type rentre dans un bar et demande si ya des mafieux..."

Derrière elle, un grand éclat de rire part de la table où ce cher Omega Red est attablé. C'est lui qui se marre comme un con. Remarquez, vaut mieux. Ya des clients. Des clients qui ont arrêté de manger (vous pensez bien, ce sont tous des russes ou des ukrainiens...), fourchette en l'air, incompréhension lisible sur le visage, attendent que les chosent dégénèrent. Natasha se détend un peu. Il l'a prise par surprise et maintenant qu'elle respire un peu mieux, elle se rend compte que les muscles de sa mâchoire étaient si crispés qu'ils ont du mal à reprendre leur posture habituelle: celle du masque d'impassibilité.

"Ne vous en faites pas, les amis, c'est une blague!"

Omega Red dédramatise, les clients semblent se calmer un peu, ils replongent le nez dans leurs pirojki d'abord en silence, puis la rumeur des conversation reprend. Il essuie quelques larmes au coin de ses yeux. Il fixe l'homme avec intensité. Il se demande clairement si c'est du lard ou du cochon. On est pas au bout de nos peines, les enfants. Il fait dégager deux de ses gorilles d'un geste de la main.

"Jeune, homme, approchez et installez vous. Alionora, viens donc te joindre à nous."  

Il fait signe à un serveur, celui ci repart avec l'ordre de  rapporter  des pirojki à l'esturgeon et aux truffes blanches.
Natasha se lève à contre cœur (même si les pirojki aux truffes sont ses préférés). Elle aurait préféré une fusillade.  Au moins avec une fusillade, elle pouvait tuer tout le monde et dire à Fury que c'était elle ou les autres... Il ne lui en voudrait pas... trop longtemps. Natasha s'installe à la droite d'Omega Red. Natasha sait que Vassili, le serveur et Anatoli le cuistot n'empoisonneraient pas de la nourriture, cependant, quand on plat arrive, elle tripote l'un de ses raviolis russes du bout de la fourchette.

"Alors comme ça, vous cherchez un trafic d'esclaves et vous venez dans mon établissement, porter des accusations sans fondement? Vous n'êtes pas d'ici? Vous avez votre plaque? J'aimerai beaucoup appeler votre supérieur."

Les tripes de Natasha se tordent: ce mec n'est pas un flic. Pourtant, pour le moment il vaut mieux imaginer qu'il l'est. Elle se sent en danger. Elle est une nouvelle venue, un agent du SHIELD infiltré et jusqu'à présent quand un élément compromettait sa couverture, soit elle éliminait la menace, soit elle compromettait la menace... seulement là, la menace se compromettait toute seule, ce qui ne sauvait pas ses fesses par automatisme.
Natasha prit ses lunettes spécial SHIELD dans la poche de sa veste et les mets. Ce qui n'échappe pas à Omega Red.

"Ca va, Aly?"

Natasha sourit sereinement, ponctuant sa phrase d'un geste apaisant.

"Oui, j'ai simplement un peu mal au crâne... rien de grave."

Elle fait semblant de nettoyer son verre droit pour activer la recherche visuelle et regarde le jeune homme bien en face, attendant que le résultat tombe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 125
X-Men
Mer 18 Avr - 18:48
Le silence qui suivit sa déclaration aurait donné envie de fuir à la plupart à n'importe qui, ou presque. Heureusement, Piotr avait connu bien plus impressionnant au cour de sa vie. Du genre le silence général et le regard de Jean la dernière fois qu'il avait cassé une vitre en jouant au Baseball dans le parc.
Et encore, il avait échappé au cours d'éducation sexuel donné par Logan.
Alors le silence pesant d'un bar rempli de mafieux et truands d'Europe de l'Est... Non, il était plus surprit par la coordination générale dont ils avaient fait preuve. Il se demanda un instant si ils s’entraînaient régulièrement à faire cela. L'idée de tous les truands assis sur des bancs qui apprenaient à se taire soudainement manqua de le faire rire, aussi il chassa vite l'idée.

Il s’apprêtait à reposer sa question quand soudain, un rire retentit dans son dos. Il se retourna, pour faire face à un homme assez laid, mal habillé. Il était le plus grand, le plus baraqué et le moins bien habillé de la salle. Visiblement, il était le chef. Il renvoyé chacun à son assiette, avant de s'adresser à Piotr.


"Jeune, homme, approchez et installez vous. Alionora, viens donc te joindre à nous."  

"Merci."


Avec un sourire, il s'installa, visiblement détendu. Il sourit à la jeune femme, et au serveur, mais aucun des deux ne lui rendirent. Il regarda l'assiette devant lui.

"C'est gentil, mais j'ai mangé en venant."

Visiblement, sa réponse ne plaisait pas au "capo", mais bon. C'était visiblement de la cuisine russe, de bonne qualité. Il n'en avait quasiment jamais mangé. Quand il était jeune, le menu se composait le plus souvent de pomme de terre et de galettes de blés. L'URSS ne leur laissait pas le choix de la culture, et les livraisons étaient rares. Autant dire qu'à part du bortsch, il ne connaissait que peu la cuisine russe.
L'ambiance de ce bar était étrange. Malgré toute la nostalgie qui animait Piotr chaque jour, il ne buvait que rarement de la vodka, et encore plus rarement consommait de la nourriture russe. Il n'écoutait pas de chanson patriotique comme celle qui passait en fond sonore. En fait, sa culture "russe" était extrêmement réduite, et il se doutait que beaucoup d'américain connaissaient mieux que lui l'histoire son pays d'origine.


"Alors comme ça, vous cherchez un trafic d'esclaves et vous venez dans mon établissement, porter des accusations sans fondement? Vous n'êtes pas d'ici? Vous avez votre plaque? J'aimerai beaucoup appeler votre supérieur."

Piotr concentra à nouveau son regard sur l'homme face à lui, avec une expression de surprise sincère sur son visage.

"Ma plaque? Mon supérieur...?"

Il resta quelques secondes, confus, avant de comprendre.

"Ah, non, mais je ne suis pas policier! Ni dans une agence gouvernementale. Je suis ici pour des raisons personnelles. La soeur d'un ami d'enfance resté en Russie a été kidnappée par un réseau de traite des blanches. J'ai trouvé l'adresse de ce restaurant sur internet."

Véridique. Enfin, presque, c'était Doug qui l'avait trouvé, et en fouillant les bases de données du FBI, d'Interpole, et autre. Mais vu qu'elles sont connectées au net, ce n'est pas mentir.
Il plissa soudain les yeux. Il avait l'impression de connaître l'homme face à lui, sans réussir à remettre son nom sur sa tête. Voyons... Un criminel russe... Hmm...
Il n'écouta même pas la réponse -sans doute bidon de toute façon-, et soudain, il trouva. Avec un petit cri de satisfaction mêlé de surprise, il regarda l'homme face à lui.


"Vous êtes Omega Red! Je savais bien que je connaissais votre tête."


Le silence tomba à nouveau dans le bar. Omega Red perdit son sourire.

"Je ne vois pas de quoi vous parler. Je vais vous demander de partir. Rapidement, avant que je ne chance d'avis."

Ce fut au tour de Piotr de sourire, le même genre de sourire que le Super-Vilain arboré jusque là.

"Malheureusement, je crains de devoir refuser. J'ai besoin d'information sur la soeur de mon ami."


Omega Red poussa un grognement, et sortit brutalement un revolver. En quelques secondes, le coup de feu partit, la balle fonçant droit vers le front de Piotr. Le Colosse bascula en arrière, s'écroulant avec bruit sur le sol, disparaissant de la vue d'Omega, de Natasha et de l'autre mafieux à leur coté.

"Bordel, que quelqu'un se débarrasse du corps de ce connard! Et apporte moi à nouveau à bouffer!"

Aucune réaction. Le silence planait encore. Les clients, et sbires, fixaient le corps sans vie sur le sol. Visiblement choqué. Le criminel plissa les yeux. Ce n'était pas normal, ce n'était pas le premier meurtre auquel ils assistaient, alors pourquoi...?

La réponse lui arriva brutalement au visage, avec la table. Avec un grognement sourd, Piotr s'était relevé. Il s'était transformé in extremis, prenant sa forme métallique au dernier moment, tout en basculant volontairement en arrière. Il empoigna la table, se releva, et l'expédia droit sur le visage d'Omega Red, qui sous la surprise se la reçu en pleine tête.


"Le... Connard... Veut sa réponse!"


Sa voix raisonnait comme le tonnerre, avec une sonorité métallique. Omega Red était légèrement sonné, alors que les mafieux d'Europe de l'Est observaient le colosse de plus de deux mètres, tout en métal, qui avait sa chemise et sa veste déchirées sous la transformation.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Still Believe in Heroes :: ÉTATS-UNIS :: États de l'Ouest-
Sauter vers: