RSS
RSS


Dans l'ombre, un ennemi issu du passé prépare son retour imminent. Serez-vous de ceux qui le combattront ou bien de ceux qui l'aideront ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: ÉTATS-UNIS :: États de l'Ouest Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Phoenix] Unleash the kraken → Colossus

avatar
Messages : 19
S.H.I.E.L.D.
Voir le profil de l'utilisateur




Barbara Morse
S.H.I.E.L.D.
Dim 21 Jan - 22:07
Affalée dans le canapé trônant au beau milieu de la seule et unique pièce que comptait son minuscule studio de Soho, Bobbi était en train de regarder un énième épisode de Doctor Who – oui ben que voulez-vous, ça lui rappelait la grande période de sa vie numéro 2 (c’est ainsi qu’elle aimait appeler chacun de ses mariages) tous ces anglais ! – tout en mâchonnant une poignée de pop-corn, lorsque sonna l’alarme spéciale. Cette alarme était vraiment très spéciale et elle n’avait pas d’autre choix que de répondre à l’appel le plus rapidement possible. Délogeant un grain de pop-corn de sa splendide chevelure ondulée, la jeune femme se hâta de sauter dans d’autres vêtements qu’un pantalon d’intérieur informe TM puis sur sa moto pour rejoindre le QG. Non pas celui du SHIELD mais bien celui d’HYDRA. Ça lui faisait bizarre à chaque fois mais c’était ainsi, ça faisait partie du mode infiltration. Et infiltrer HYDRA, ce n’était pas rien ; ça représentait d’énormes responsabilités, si bien que Bobbi avait souvent la sensation qu’une épée de Damoclès menaçait de s’abattre sur sa petite tête à tout moment si elle faisait un seul pas de travers mais, après tout, n’était-ce pas ce qu’elle appréciait le plus dans son travail ?

A peine arrivée, on la briefait pour une nouvelle mission. Bien évidemment, pourquoi sinon ? La mission consistait à mettre la main sur une mutante. Il n’y avait pas d’autres infos sur leur cible si ce n’est qu’elle pouvait être dangereuse, que c’était bien la raison pour laquelle HYDRA la voulait et qu’elle se trouvait actuellement au Paradise Valley Hospital de Pheonix en Arizona. Il leur fallait un agent de confiance (elle, visiblement) pour mener la mission à bon port. Très bien, ça avait l’air simple en théorie, mais la californienne était bien placée pour savoir qu’avec HYDRA, rien ne l’était jamais. Elle s’attendait à ce que certaines personnes se mettent en travers de leur chemin, c’était quasiment inévitable. Il n’y avait plus qu’à se mettre en route. Ça faisait bien longtemps qu’elle n’avait plus mis les pieds en Arizona et Bobbi n’avait rien contre l’idée de prendre un peu le soleil, si elle en avait l’occasion, sa peau commençait à devenir aussi blanchâtre qu’un cachet d’aspirine. Un jour, elle pourrait rentrer à San Diego et tout rentrerait dans l’ordre. Bref, la blondinette se laissa piloter. Elle aurait bien entendu pu prendre les commandes elle-même mais c’était un atout qu’elle cachait à HYDRA, il ne valait mieux pas qu’ils aient une réelle idée de l’étendue de ses compétences, sinon quand viendrait le moment fatidique de rompre le cordon, ils pourraient s’avérer une menace pour elle, donc mieux valait garder l’avantage. Et puis ça n’avait rien de déplaisant de se laisser vivre de temps à autre… enfin non, la vérité c’est que ça la rendait folle mais qu’elle n’avait sûrement pas l’intention de le montrer.

Arrivée à Phoenix début d’après-midi, elle qui avait pensé qu’elle aurait peut-être le temps de se dorer la pilule un minimum, son espoir fut déçu, tué dans l’œuf puisqu’on la conduisit à l’hôpital avant qu’elle ait eu le temps de dire « ouf ». Bon, eh bien quand faut y aller, faut y aller. Bobbi demanda dans quelle chambre se trouvait sa cible, juste comme ça, pour la forme, alors qu’elle savait pertinemment que, si elle ne se faisait pas passer pour un membre de la famille on refuserait de lui donner cette information. Après quoi il ne lui resta plus qu’à traîner une oreille du côté des infirmiers. Une mutante c’était sûr que ça faisait parler. Dès lors, trouver la cible fut un jeu d’enfants. Comme quoi, la sécurité dans un hôpital est vraiment toute relative. Le bruit de ses pas se répercutait contre le linoléum aseptisé dudit hôpital tandis que l’espionne avançait d’un bon pas en direction de la chambre où se trouvait la cible. Quand on parle de mutants, il vaut mieux avoir l’esprit ouvert et s’attendre à tout mais il y avait une chose à laquelle Bobbi ne s’attendait clairement pas : que sa cible soit une enfant. Pourquoi ça ? Elle n’en savait rien. Ce n’était pas n’importe qui qui commanditait cet enlèvement, c’était HYDRA et rien n’aurait dû la surprendre venant d’eux non plus mais ça lui posait tout de même un problème moral. Ça n’aurait pas dû ; elle n’était plus Bobbi Morse en ce moment mais un impitoyable agent d’HYDRA. Et pourtant… l’enfant allongée dans ce lit et reliée à plusieurs monitorings au bip si familier la faisait hésiter. Quel âge pouvait-elle bien avoir ? Peu importait, c’était de toute façon bien trop jeune pour subir les expériences de cette bande de nazis. Quoi qu’il en soit, elle espérait que son hésitation serait mise sur le dos du don particulier de la gamine. De l’acide… de quoi faire hésiter n’importe qui, non ? Même cette espèce de décérébrés… Bref, Bobbi déglutit, serra les dents et se remit en marche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 136
X-Men
Dim 25 Mar - 12:31
Les mains posées sur les genoux, coincés dans le canapé entre Kitty et Kurt, Piotr était de plus en plus... désappointé. Quand la K-Team des X-Men avaient découvert qu'il ne connaissait pas cette série, ils avaient décidé de faire un après midi visionnage. Et comme pas mal d'élèves de l'Institut avaient découvert leur intention, le salon était rempli d'ados fanatiques. Il se prenait des coups de coude de Kitty et des coup de queue de Kurt quand l'un ou l'autre voulait lui signaler un moment "trop bien", et lui il se demandait de plus en plus en quoi cette série était... fantastique.

"Donc là... ils sont dans le futur."

"Oui!"

"Et ce truc c'est...?"

"La dernière humaine vivante, oui!"

"Mais... Pourquoi elle est toute plate? On dirait un chewing-gum écrasé..."

Tous les autres présents de la pièce levèrent les yeux au ciel en même temps en l'entendant donner son avis. Soupirant, il fini par abandonner à comprendre le sens logique de la série, et à regarder l'heure passer, espérant être bientôt libéré.
Et soudain la porte s'ouvrit, laissant apparaître un rayon de lumière dans la pièce sombre (soit disant que la pénombre c'était mieux pour regarder cette série), et une silhouette trapue apparue. Le "Sauveur" commença a parler, avec une voix bourrue à l'accent canadien.


"On a une mission."

La réponse de l'assemblée fut unanime, et un "chuuuuuuuuuut" lui répondit. Unanime moins un, cependant, Piotr sautant hors du canapé pour suivre Logan précipitamment. Celui ci secoua la tête en voyant le groupe de visionnage, et referma la porte. Les deux amis et collègues pressèrent le pas vers le hangar, et Logan expliqua la situation en route.


"Une gamine de 10 ans s'est mit à produire de l'acide par les mains. Elle s'est légèrement blessée, et a transformé le gars qui tentait de la kidnapper en réplique de Deadpool -sans le masque. La rue où c'est arrivée a dût être fermée parce que le béton s'est dissout. Autant te dire que ça gueule pas mal. Chuck est déjà partit voir les parents, mais il craint des débordements à l'hôpital."


Piotr grimaça en imaginant la scène, alors qu'il mettait sa ceinture à bord du Jet.

"Pas de manifestations?


"Pas encore. L'opinion publique est partagée. Une partie soulève les dangers d'un tel pouvoir et les dégats qui ont été fait. Une autre partie relève que le gars a bien mérité ce qui lui ai arrivé. Pour l'instant, c'est eux qui mènent. Mais les groupes anti-mutants peuvent débarquer à tout moment."

Le reste du trajet se fit dans un silence inquiet. Ce genre de situation pouvait basculer à n'importe quel moment, et qu'en pire. Ils étaient suffisamment habitués à ce genre d'affaire pour savoir que quoi qu'il arrive, ils ne pourront que limiter la casse. Si les manifestants anti-mutants causaient des dégâts, c'est les Mutants qui seront blâmés, et pas ces "honnêtes citoyens manifestant au nom du bien commun".

Le Jet se posa sur un emplacement hélicoptère sur le parking de l'hôpital, avec l'autorisation du directeur de celui ci, et les deux X-Mens se dirigèrent vers l'entrée. Les policiers commençaient à s'organiser pour repousser des badauds, et quelques personnes commençaient à faire entendre leurs voix. Une caméra s'installait aussi, faisant presser le pas aux deux hommes.
Une fois au guichet, ils apprirent que l'enfant avait été placée en isolement sécurisé". Logan se mit à bougonner quand il réalisa que chez eux, "isolement sécurisé" voulait dire avoir mit l'enfant dans une chambre sans voisins immédiats, et avec deux vigiles de chaque coté du couloir qui laissaient passer tout le monde car d'autres patients étaient pas loin. Au moins repoussaient ils les journalistes.

Si dirigeant vers la chambre, Piotr, qui était encore sous forme "humaine", sentit un léger picotement au niveau de sa nuque. Instinct, ou observation, il ne savait pas trop, mais en regardant la femme blonde qui regardait à travers la fenêtre de la chambre, et les regards peu amène de quelques autres personnes présentent dans le coin, il avait une mauvaise impression. Et s'il en jugeait par la position de Logan qui s'était légèrement tendue, il n'était pas le seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Still Believe in Heroes :: ÉTATS-UNIS :: États de l'Ouest-
Sauter vers: