RSS
RSS


Dans l'ombre, un ennemi issu du passé prépare son retour imminent. Serez-vous de ceux qui le combattront ou bien de ceux qui l'aideront ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: ARCHIVES :: Fiches :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Donna | Kindness & purity.

avatar
Messages : 29
Vilains
Mer 28 Fév - 10:04

Donna H.
Howlett

- Citation, citation, citation -


Nom: Holloway - Howlett
Prénom: Donna
Nom de code: /
Âge: 25 ans
Date et lieu de naissance: 17 mars 1993
Situation familiale: Célibataire.
Orientation sexuelle: Hétéro.
Métier: élève à l'institut.
Groupe: Mutant.
Affiliation: /
Inventé: [X] Oui / [ ] Non
Avatar: SSophie Turner


Caractère

On dit qu’il faut se méfier des apparences, que derrière un visage d’ange, se cache parfois le diable. Au premier abord, Donna étonne par la douceur de ses traits angéliques, par le timbre de sa voix, posé et ampli de douceur. Elle a l’air totalement chétive, discrète et craintive. Comme un renard apeuré que l’on trouve dans un piège, dans la forêt.
Elle a vécut les brimades, la torture, le rejet, la colère, la violence. Et pourtant, si cela avait perverti l’esprit et l’âme de beaucoup, ça n’aurait fait que renforcer sa fois en l’humanité. Elle espère que les lendemains seront plus beaux, plus joyeux.
Elle réagit, non pas avec instinct, mais avec réflexion. Elle craint sa propre personnalité et ses émotions, parce qu’elle sait qu’elle est instable. Elle sait qu’au fond d’elle, elle a une force hors du commun et un courage sans faille, mais elle se craint.
Elle préfère la tranquillité. Ce qui en soit est compliqué quand l’esprit est continuellement occupé par certaines pensées en dehors des siennes. Elle ressent ses capacités, ses pouvoirs, sa mutation, comme un souci, comme un problème et ressent toujours l’attractivité de son géniteur à chaque fois.
Elle connait certaines pratiques bien spécifiques, mais en général, elle débute dans la vie et a besoin d’un certain temps d’adaptation. Elle est souvent fatigué, elle s’épuise en général pour dormir, que ça soit autant mentalement que physiquement, mais le sommeil venant, elle est torturé par les images de son semblant de passé.
Elle se réfugie dans les livres et la musique pour calmer ses terreurs nocturnes et diurnes. Elle trouve aussi un certain réconfort dans les arts martiaux, qu’elle maitrise grâce à Hydra. C’était l’un des seuls endroits qu’elle pouvait faire en dehors de sa prison.
Elle est protectrice, principalement envers soi même. Elle sait que la vie est courte, qu’elle est éphémère et elle se laisse du temps pour apprivoiser le monde. Bien qu’habituée au silence, elle ne supporte plus rester sans rien faire, si bien que ses nombreuses nuits d’insomnies, elle se trouve toujours quelque chose à faire.
Elle se pense lâche, mais elle sait aussi qu’elle est une survivante et que si elle n’est pas morte, elle se le doit à elle, non pas qu’à son géniteur.


Pouvoirs & Capacités

Donna est capable de moduler l’esprit d’une personne avec facilité.
Pourtant, alors qu’elle a suivit un entrainement stricte chez Hydra, couplé à la violence, elle ne maitrise pas réellement l’entièreté de ses capacités. Elle a toujours vu le potentiel dangereux et ne trouve rien de bon là-dedans. Si la propagande de Jack avait dû être efficace, elle a surtout effrayée la jeune rousse.
Elle est télépathe et sa barrière mentale est un souci particulier. Elle ne maitrise pas réellement cette capacité. Si parfois elle arrive à faire le vide, ça n’est jamais plus de quelques secondes. Elle peut, dans un état de stress immense, envoyer des images dans la tête de quelqu’un, en général une seule personne, le surplus lui demande beaucoup trop d’énergie.
Elle connait le fond de chaque être humain, parce qu’en plus d’être télépathe et de connaitre ainsi les pensées, elle sait aussi reconnaitre les émotions. Aussi, le « radar » que son père appelait souvent dans sa tête, lui permet, en théorie de se protéger. Elle joue détecteur de mensonge, mais cette faculté a un bémol. Elle ne connait pas, du moins, en théorie, certaines émotions et le reste, si elle sait si c’est bien ou mal, elle n’arrive pas toujours à comprendre. Ca n’est pas comme la télépathie, ça n’est pas en continue et il lui faut de la concentration.
Une chose qu’elle a découverte, dans la modification de l’esprit de la personne en face d’elle, accentuant cette manipulation mentale, c’est l’illusion. C’est une chose qu’elle s’amuser à vouloir réellement apprendre, non pas pour faire un quelconque mal, mais pour permettre un jour, de le retourner contre elle. Si elle arrive, l’espace d’un instant, à donner la possibilité à quelqu’un de vivre quelque chose de meilleur, de voir quelqu’un de perdu, d’absent, elle se sentira utile.
Elle maitrise aussi certains arts martiaux que son père lui a obligé d’apprendre. Si le but était d’en faire une arme d’attaque, si elle vient à s’en servir, c’est toujours pour se défendre. Quand la peur ne la tétanise pas.

black pumpkin




Derrière l'écran
Prénom/Pseudo: Xyyny
Âge: 26 ans
Pays: France
Fréquence de connexion: Autant que possible
Comment as-tu connu le forum: Par une pierre.
Code du règlement: [Code bouffé par le chat]
Commentaires:Je suis une licorne.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Vilains
Mer 28 Fév - 10:04

Histoire




Un cri perçant s’éleva en plein milieu de l’infirmerie d’Hydra, à Dublin, en Irlande. Amélia Talbot avait réussi, s’était arrangé avec un collègue pour pouvoir tenir sa fille, ne serait-ce qu’une petite minute dans ses bras. Le regard vert de la rousse se baissa sur le petit corps criant et chétif qu’elle tenait entre les bras. Donna Holloway venait de naitre en ce 17 mars, jour de fête national et ses cris se mêlaient aux cris heureux que l’on pouvait entendre à travers la fenêtre entrouverte.

Du visage de sa mère, de son prénom, Donna n’en aura aucun souvenir. De cette étreinte, des cris d’Amélia quand ils lui prirent, de ses supplications, de cet amour inconditionnel, Donna, n’en saura jamais rien.

L’ombre de l’homme observait ces deux femmes rousses et un râle sourd passa tout de même ses lèvres. Pour lui, il était inconcevable que cette agent d’Hydra puisse s’être attaché à cette enfant. Elle n’était  qu’un moyen pour lui d’expérimenté. Il en vint à penser que les femmes étaient réellement les plus faibles, même celles d’Hydra. Mais il ne pouvait comprendre le lien indéfectible entre une mère et son enfant.

De sa nature d’Irlandaise, Donna n’en a connu que le nom, ne connaissant rien sur son pays natal et si, enfant, elle demanda souvent après sa mère, les coups qu’elle reçut lui apprirent à se taire. Elle aurait aimé savoir un prénom, se raccrocher à une possibilité d’avoir un parent « normal ».

Elle en vint rapidement à comprendre qu’Hydra était, tout bonnement, le mal. Elle en était la preuve. Jack usa de certains de ses pouvoirs de mutant pour la soumettre, et s’il réussit à la briser de nombreuses fois, ne laissant, parfois, qu’un corps presque sans vie, la délaissant, la laissant pour morte, il n’arriva pas à faire d’elle la machine qu’il voulait. Au fond d’elle, il y a avait cette flamme, cet incendie, cette envie de vivre, si forte, que jamais, Jack ne pu la soumettre à son bon vouloir.

Elle avait le strict minimum et tout son temps pour comprendre, assimiler et travailler ses pouvoirs qui étaient une plaie pour la jeune demoiselle qu’elle était. Jack voulait ses capacités à pouvoir soumettre les autres, mais ça n’est pas ce qu’elle voulait. Elle ne l’a jamais voulu et ne le voudra sans doute jamais.

Elle a su, de cette manière le pourquoi de sa captivité. Jeune, innocente, elle n’avait pas comprit pourquoi un père pouvait autant détester une enfant. Encore moins, comment on ne pouvait voir en elle que ses pouvoirs. N’était-elle rien d’autre à ses yeux ? Sûrement pas et c’est ce manque d’amour criant qui la rendu si discrète et apeurée. A moins que ça ne soit les coups quand il jugeait qu’elle n’avançait pas assez vite dans son apprentissage. Si à son âge, elle ne sait pas se servir de ses pouvoirs avec tant de facilité qu’elle devrait, il va sans dire que le pédagogue n’était pas bon.

C’est aussi pourquoi, encore aujourd’hui, un frisson parcourt son corps quand un homme passe derrière elle, quand on hausse un peu trop la voix, ou que la violence fait rage.

Sur le monde, elle ne connaît des brides qu’à travers l’esprit torturé de son père. Les aliens existent ? Elle est une mutante, alors les aliens, finalement, ça n’est pas si étonnant, n’est-ce pas ? Elle fut à l’abri dans cette base annexe d’Hydra quand Loki et les chitauris arrivèrent et tentèrent de détruire la Terre.

Sa vie a Hydra fut monotone. Elle dû subir la violence d’un père désastreux qui plus comprenait que sa fille, son expérience ne serait pas comme il voulait, s’amusait à la détruire, physiquement parfois. Pourtant, un chose à admettre de Jack Holloway, c’est sa patience et sa persévérance. Il tenta d’amener sa fille à se dépasser, délaissant parfois son esprit pour se concentrer sur son corps, l’obligeant à suivre des cours de combat, tout aussi dangereux les uns que les autres. Souvent, on la remettait dans sa cage, dans sa prison, en sang et s’il n’y avait pas besoin de quelques opérations que ce soit, ils la laissaient se débrouiller. Aussi, son corps est criblé de diverses cicatrices qu’elle tient de l’amour de son père.

Pourtant, si elle sortait, par instant de sa cage, elle ne connait du monde extérieur que la théorie, que des principes qu’elle apprit d’Hydra. Si elle savait que beaucoup mentaient, que certains n’étaient pas dignes de confiance, elle rencontra pourtant ce jeune homme. Un peu plus vieux qu’elle, mais de lui, il émanait une aura bien moins sombre que pour les autres. Aussi, quand Jack n’était pas là, il lui amenait à manger, de quoi se soigner, des attentions qui malgré tout, se soldait par un silence de la part de la jeune femme. La confiance n’est pas quelque chose d’innée, encore moins dans cette organisation, elle le comprit rapidement.

Parce qu’avec ses capacités et dans un endroit comme Hydra, elle entendait tout. Même si elle ne voulait pas, elle savait. Elle connaissait certains secrets, certains plans et suivait les interactions. Si aujourd’hui, j’ai conscience que beaucoup pensent qu’Hydra n’est qu’un souvenir, je sais que non et de ce fait, les X-men aussi.

Pourquoi les X-mens ?

Un jour, un fracas. Des cris dans la bâtisse dans laquelle elle était. L’odeur de sang se mêla rapidement à l’odeur de sueur et le système électrique se mit à surchargé, occasionnant l’ouverture de sa cellule. Elle aurait pu sortir, mais la terreur l’immobilisa. Elle tremblait dans le fond de son antre quand une silhouette se dessina. Toutes les personnes qu’elle avait connues au fil des années furent mortes. Elle ne percevait plus leurs esprits, leurs émotions, mais elle le sentait, lui. Couvert de sang, des griffes sortant de ses mains, elle poussa un cri strident en le voyant. Elle se recroquevilla dans un coin, tremblante, pleurante, même. Il s’avança vers elle, il était en colère, il avait une rage qu’elle n’avait sentie que rarement. Ses sentiments, ses pensées étaient bien trop fortes pour qu’elle ne puisse les éloigner d’elle. Il la dominait et elle en était d’autant plus terrifiée.

Alors qu’il ouvrit la bouche, elle prononça le prénom de cet homme. « Logan ». Un seul mot qui fit stopper net l’homme en face d’elle. Elle ne l’avait jamais vu, oui, mais elle le connaissait, du moins, elle connaissait de lui ce qu’il envoyait. Bien vite, elle comprit que le massacre de cette bâtisse avait été fait par cet homme en face de lui. Elle aurait dû et pu avoir peur, mais en elle, elle comprenait. Il était sa chance. Aussi, elle prononça quelques mots tremblant, le suppliant de la sortir d’ici. Ce qu’il fit.

A partir de ce jour, Donna devint une élève de l’institut Xavier. Dans les premiers temps, elle resta cantonner dans sa chambre. N’utilisant ni son lit, ni rien d’autre que le confort qu’on lui proposait. Elle restait dans un coin, terrifiée. Et bien vite, tous comprirent que peu importe ce qu’ils pouvaient lui dire, ce qu’ils pouvaient faire, elle n’écouterait et ne parlerait qu’à une seule personne : Celui a qui elle devait la vie.

Encore maintenant, elle hésite à se mêler aux autres et eux, ils savent ce qu’elle est capable de faire, ils savent qu’elle a vécut chez Hydra et pour beaucoup, c’est quelque chose qu’ils ne cautionnent pas. Ainsi, certains jugèrent l’enfant brisée dans ce corps de femme.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 130
X-Men
Mer 28 Fév - 11:28

Welcome on Still Believe !




Bienvenue à toi, petit nouveau !!

Je serai l'administrateur en charge de ta fiche. J'espère que tu as bien lu le règlement ainsi que le contexte histoire de ne pas te perdre dans cet immense univers. Le staff a hâte de lire ta fiche alors vite vite vite car tu as désormais une semaine pour la compléter et la finir. Si tu as besoin d'un délai ou si tu as des questions, n'hésite pas à me solliciter. Oh et surtout, vérifie dans le bottin des avatars si celui que tu as choisi est bien libre.

Il ne me reste plus qu'à te souhaiter bon courage pour ta fiche !

Piotr.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 28 Fév - 14:01
Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Vilains
Mer 28 Fév - 19:50
Merciiii ! uu hug love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
S.H.I.E.L.D.
Voir le profil de l'utilisateur




Natasha Romanov
S.H.I.E.L.D.
Mer 28 Fév - 20:22
Bienvenue ma belle <3 Bon courage pour ta fiche <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Vilains
Mer 28 Fév - 20:24
Merci belle rousse !hug love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 21
S.H.I.E.L.D.
Voir le profil de l'utilisateur




Clint Barton
S.H.I.E.L.D.
Jeu 1 Mar - 14:43
Yeah, bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 431
Localisation : Etat de New York
X-Men
Jeu 1 Mar - 15:46
Bienvenue ^^

Le choix de l'avatar fait bizarre XD. Je préfère de loin Karen Gillan What a Face .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Vilains
Jeu 1 Mar - 15:49
Merci Clint !

Merci Jean !
Haha ! Pour précision, je n'ai pas choisi Sophie parce qu'elle était Jean, c'était l'avatar de Donna (que j'ai déjà jouée avant), mais sur l'autre, elle était prise, donc retour à Karen x). Je trouve que Sophie est "plus mieux" dedans x'). Elle fait plus douce, plus fragile que Karen ! red
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 130
X-Men
Jeu 1 Mar - 21:04

Congratulations !




Félicitations à toi, petit nouveau !! Tu fais désormais partie de la famille de Still Believe. Sans plus attendre, va recenser tes pouvoirs ici et ton avatar . Après quoi, tu pourras poster ta fiche de liens, la recenser ici et poster ta fiche de rps. Maintenant que tout est en place pour toi, tu vas pouvoir te lancer dans des aventures plus palpitantes les unes que les autres. Peut-être même que tu voudras participer à des missions ?

En attendant, je te souhaite bon jeu sur Still Believe !

Piotr.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Still Believe in Heroes :: ARCHIVES :: Fiches :: Présentations-
Sauter vers: